Toutes les informations concernant vos animaux dans le ville

 

Votre animal de compagnie a fugué ?

S’il est identifié (tatouage, puce électronique), prévenez le fichier national d’identification des carnivores domestiques au 09 77 40 30 77 (appel non surtaxé, du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 sans interruption) ou www.i-cad.fr

Bon à savoir : l’application FILALAPAT, adossée au fichier national d’identification I-CAD, facilite vos démarches : vous pouvez déclarer la perte de votre animal, informer toute la communauté et créer une annonce prête à être imprimée

  • Faites une déclaration de perte auprès de la gendarmerie et de la mairie.
  • Contactez la fourrière et les refuges environnants.
  • Avertissez votre vétérinaire et ses confrères alentours.
  • Passez des annonces auprès des commerçants locaux.

Vous avez trouvé un animal ?

S’il ne porte pas de tatouage, il est possible qu’il soit identifié par puce électronique. Emmenez-le chez un vétérinaire qui pourra détecter cette puce, lire les informations qu’elle contient et prévenir le propriétaire de l’animal.

Ou contactez la mairie, aux heures d’ouverture des services (police municipale : 05.59.29.17.71 – standard : 05.59.29.60.22)

En dehors des heures d’ouverture, vous pouvez vous adresser directement à la fourrière intercommunale « TXAKURRAK » à Bayonne, à laquelle adhère notre commune ; à cette structure est adossé le refuge animalier-pension « ANIMAUX ASSSITANCE EUROPE (AAE) ».

Site de la fourrière intercommunaleFourrière animale Txakurrak

Permanences téléphoniques :
au 05.59.55.25.90 de 9h à 12h30 et de 14h à 18h30.

Ouverture au public :
REFUGE : du lundi au samedi de 14h à 18h30.

PENSION ET FOURRIERE : du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h30.

Adresse : Animaux assistance Europe – 62 Chemin de Loustaounaou – 64100 BAYONNE

Outre les contacts habituels auprès de la mairie et des vétérinaires du secteur, vous pouvez déposer un avis sur la page Facebook « Pet alert 64 ».

Page Facebook Pet Alert Fr 64

PET ALERT ne se substitue pas aux filières de recherche déjà en place mais les complète avec efficacité.

Contactez HEGALALDIA, l’association départementale pour la sauvegarde de la faune sauvage, à USTARITZ (Quartier Arrauntz, Chemin Bereterrenborda).
Tél : 05.59.43.08.51
Portable : 06.76.83.13.31

Horaires d’ouverture : en hiver : 8h – 17h (7J/7) / En été : 7h – 20h (7J/7)

www.hegalaldia.org

 

RAPPEL : l’identification est obligatoire en France, pour les chiens depuis 1999 (à faire avant l’âge de 4 mois), pour les chats depuis 2012 (à faire avant l’âge de 7 mois), pour les furets depuis 2021 (pour les animaux de plus de 7 mois, nés après le 1er novembre 2021).

Pour les cobayes, lapins et chinchillas : l’identification est recommandée, voire obligatoire si l’on est amené à voyager à l’étranger avec eux.

Pour les perroquets : la plupart d’entre eux font partie de ce que l’on appelle la faune sauvage détenue en captivité et doivent à ce titre être obligatoirement identifiés.

 

Si vous souhaitez vous informer sur la règlementation concernant les animaux de compagnie :

Ministère de l’agriculture :

https://agriculture.gouv.fr/conseils-et-reglementation-tout-savoir-sur-les-animaux-de-compagnie

Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Animal-de-compagnie

VOTRE COMMUNE POURSUIT SON ENGAGEMENT AVEC LA FONDATION 30 MILLIONS D’AMIS

Initiée fin 2017, l’opération de stérilisation des chats errants sur notre commune donne d’excellents résultats : 137 animaux ont été stérilisés à ce jour (87 femelles et 50 mâles) et remis sur leur site d’origine, après avoir été identifiés par tatouage au nom de la Fondation 30 Millions d’Amis.

S’agissant des femelles, si l’on considère (hypothèse « basse ») qu’elles peuvent générer deux portées par an (et parfois trois) à raison de quatre chatons en moyenne par portée (soit huit en moyenne au total), par cette campagne de stérilisation nous avons « évité » la naissance de 696 chats supplémentaires, qui se seraient reproduits au fil des ans selon le même schéma (et ainsi de suite de façon exponentielle…).

Dans cette optique, la stérilisation des mâles est bien entendu aussi importante que celle des femelles…

C’est pourquoi, soucieux du bien-être des animaux comme de la tranquillité de nos administrés, nous poursuivons cette mission en partenariat avec la Fondation, en finançant à part égale avec elle chaque année un nouveau contingent de stérilisations.

Nous renouvelons nos remerciements à la Fondation 30 Millions d’Amis pour son accompagnement et aux vétérinaires et ASV de la clinique Arta Leku de Hasparren qui s’investissent à nos côtés dans cette mission.

Renseignements sur cette opération auprès du service communication (05.59.29.17.75).

Notre commune n’échappe pas au problème national : chaque année, de nombreux chats et chiens, chatons (dont beaucoup non sevrés) et chiots sont abandonnés sur la voie publique et doivent être pris en charge par la commune puis pour la plupart par le refuge Animaux Assistance Europe / fourrière Txakurrak de Bayonne.

 

 

Nous attirons donc une nouvelle fois l’attention des propriétaires d’animaux sur leur responsabilité, et les encourageons à stériliser leurs animaux de compagnie, car la multiplication des portées est la première cause d’abandon et de mauvais traitements.

Laissés en bord de route ou dans les quartiers excentrés pour les chiens-chiots et certains jeunes chats, dans des cartons à côté de containers poubelles -ou dans les containers directement pour les chatons non sevrés- ces pratiques sont des actes qui relèvent de la maltraitance animale et sont donc passibles de poursuites.

 

L’abandon d’un animal est un délit puni de 45 000 € d’amende et de 3 ans d’emprisonnement.

Sont considérés comme circonstances aggravantes des actes commis dans une intention d’augmenter la souffrance de l’animal par la durée de l’agonie : la peine dans ce cas est de 4 ans de prison et 60 000 € d’amende.

Enfin si l’abandon a entraîné la mort de l’animal, l’auteur encourt 5 ans de prison et 75 000 € d’amende.

Si vous souhaitez vous informer :

LOI n° 2021-1539 du 30 novembre 2021 visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes :

https://www.legifrance.gouv.fr

https://www.30millionsdamis.fr

https://agriculture.gouv.fr/la-sterilisation-des-chats-un-acte-de-protection

https://www.demarches.interieur.gouv.fr/particuliers/comment-signaler-maltraitance-animale-quelles-sanctions

https://identifier-mon-animal.fr

Attention : la vente ou le don d’animaux de compagnie est encadré par des règles strictes

https://www.demarches.interieur.gouv.fr/particuliers/particulier-peut-il-vendre-donner-chiens-chats

17 bornes d’hygiène implantées sur la commune (*) 

Les chiens aussi ont leur place dans la ville… Cependant, trop souvent encore et au mépris des règles élémentaires de savoir-vivre et d’hygiène, leurs déjections salissent les trottoirs et incommodent nos concitoyens, engendrant des tensions et des cohabitations difficiles…

Afin de responsabiliser les maîtres de chiens et de les aider à éduquer leur animal, notre commune a implanté dix-sept bornes d’hygiène canine dans les lieux fréquentés lors des promenades (*) : chaque mât comporte un distributeur de sachets et une poubelle pour y déposer les salissures…

 


(*) :  Stade municipal (3), Mendeala (2), HLM Puttuanea (1), devant La Poste (1), jardin public rue Lissar (3), parc d’Eihartzea (1), fronton place Harana (2), quartier Celhay (1), quartier Urcuray (1), quartier Pilota Plaza (2).


_______________________________
Partager / Imprimer / PDF